Un rapport de l'ONU, datant du début du mois de juin, pointe du doigt notre chère HADOPI.

Que dit ce document ?

Tout simplement, les diplomates se prononcent contre toute forme de surveillance et d'intrusion dans la sphère privée. Ils s'appuient sur l'article 19 du pacte international relatif aux droits civiques et politiques : "Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen de son choix ».

Avec ce type de prose on finit par tout autoriser et tout accepter, même de voir ses ressources culturelles pillées et les revenus liés aux oeuvres éparpillés dans la nature.

Nos chers artistes ne sont pas non plus soutenu par le discours de Franck La Rue, rapporteur spécial des Nations Unies :

« la liberté d'expression est plus importante que le droit d'auteur et qu'elle doit être protégée à tout prix, dans les régimes autoritaires comme dans les démocraties. Les citoyens de par le monde doivent s'inspirer de ce rapport et tenir leurs gouvernements pour responsables des politiques qui portent atteinte à Internet et nos libertés ».

Non seulement l'ONU semble dire, comme le ferait une vieille dame pointant son index vers le ciel, tout en menaçant ses arrières-petits enfants, que l'HADOPI ce n'est pas bien et en plus elle incite à reconnaître les gouvernements comme étant d'affreux dictateurs qui empêchent leurs citoyens d'échanger comme ils le veulent le travail des auteurs.

Cette institution a été crée pour pacifier la planète et intervenir dans les conflits. Là, apparemment, si on lit bien, elle demande d'aller au combat. C'est à n'y rien comprendre.

Comme vous pouvez le constater, la bataille du droit n'est pas terminée. Un jour peut-être, lorsqu'un solution sera trouvée, sera-t-elle portées aux nues !

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-74285.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&utm_campaign=rsstotwitter