Faut rigoler ! !

ou

L’amateurisme des certains « professionnels » parfois fait peur

Chers amis,

Mais quelle rigolade ! ! Non, franchement, je n’avais pas ri autant depuis, depuis… Laissez-moi vous raconter, l’anecdote qui m’a mis en joie. Il y a une dizaine de jours, je reçoisde la part d’un illustre inconnu, un mail assez flatteur à mon endroit et relativement directif, quant à l’écoute d’un titre, d’une chanteuse sortant de nulle part. Je pris donc trois minutes et écoutai l’œuvre.

Jusqu’ici, rien que de bien normal et finalement d’assez habituel. Je reçois très fréquemment des MP3. Je renvoie donc un message au « manager-producteur » de la future vedette, en lui demandant de préciser ce qu’il attend de moi. Son premier message ne formulait pas clairement une demande en particulier.

C'est une blague ?

C’est en lisant son second mail que les bras m’en sont tombés, dans un premier temps, puis dans un second, je me suis dit que cela devait être une blague. Depuis, je ris à chaque fois que je jette un œil dessus.

Pour résumer son propos, je dirais qu’il voulait tout simplement, que j’aille faire le tour des majors avec sa maquette sous le bras, que forcément c’était un tube, donc je n’aurais aucun mal à trouver un label. Puis, il fallait que je fasse connaitre l’artiste à tous les médias de la place de Paris, avec de préférence des articles élogieux dans les journaux les plus lus et branchés de notre pays. Ensuite, je n’aurai aucun mal à trouver un tourneur et faire faire à la star une quarantaine de dates à travers le pays…

J’arrête là, la longue liste de lieux communs que l’importun m’infligeait. J’avais en fait, l‘impression de lire un résumé des 10 étapes à suivre pour réussir dans le show business.

Les "pseudo-professionnels"

Ce qui m’a vraiment amusé dans ses propos, n’est pas tant les points sur lesquels il insistait et était certain d’obtenir des résultats sans trop d’efforts, que l’aplomb dont il faisait preuve en me débitant sa tirade, convaincu qu’il était de détenir « LE » vrai bon produit. Autant vous dire, de suite, que la chanson est plus que quelconque et que ladite chanteuse n’a rien d’extraordinaire dans la voix qui pourrait laisser penser qu’une star naîtra dans les jours qui viennent.

Bien entendu, ce monsieur a raison, il faut passer par toutes ces étapes-là : maquette, label, distributeur, tourneur, presse, TUBE ! ! ! ! Mais de grâce, arrêtez de penser qu’il suffit de claquer des doigts pour faire tomber un disque d’OR ! ! Cessez de croire à la réalisation de vos rêves, uniquement parce que vous y pensez très fort ! !

Je suis toujours stupéfait par ces pseudo-professionnels qui semblent vouloir attaquer la falaise, car s’en est bien une, sans aucune préparation, ni aucune connaissance technique. Ceux-là se ramassent bien souvent après avoir gravi seulement une poignée de centimètres. Ils ne tombent pas de haut, mais peuvent se faire mal. Ce qui est grave, c’est que ces inconscients-là emportent dans leurs rêves (leurs chutes aussi) une jeunesse qui ne demande qu’à y croire et qui s’accroche à des paroles sans fondements.

Cette jeune chanteuse, sait-elle au moins comment fonctionne ce petit monde ? A-t-elle conscience du travail à fournir pour parvenir à mettre un pied sur une scène ? Comprend-elle comment se fait une playlist dans n’importe quelle radio et que les priorités qui sont données par les programmateurs répondent le plus souvent à des impératifs économiques, plus qu’à des considérations artistiques ? Je ne le crois pas ou alors, elle est aveuglée par le discours caricatural de son gourou de producteur.

Charlatanisme et escroquerie

Cette façon de procéder est très proche de celle qu’utilisent les attachés de presse, les plus fourbes et cupides, lorsqu’ils annoncent à un artiste qu’en les prenant sous contrat, ils sont certains d’entrer en rotation sur les plus grosses FM et d’obtenir toutes les télés de France, ainsi que la presse à grand tirage. Tous ces discours relèvent du charlatanisme et de l’escroquerie.

Soit on fait partie du monde de la musique et on sait comment celui-ci fonctionne, donc on ne tient pas ce type de discours, à tort et à travers, soit on vient d’une autre planète et là, permettez-moi de dire combien la naïveté du propos me fait rire. Mais, si vous combinez naïveté et microcosme, alors cela donne cette potion magique qui m’a fit rire, mais rire…

Bonne semaine.

Olivier