Music Business - Réflexions et conseils - Olivier Vadrot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Patrick Bruel

Fil des billets

lundi 2 janvier 2012

Dans ma boule de cristal ! !

Dans ma boule de cristal ! !

ou

Ce que je vois pour 2012

Chers amis,

La dernière page de 2011 est refermée depuis peu. Ce fut pour moi presque un plaisir. Alors que je m’apprêtais, en cette fin de journée du 31 décembre, à réaliser un dernier achat, afin de festoyer dans la joie et la bonne humeur, j’entrai chez un marchand de journaux. J’eus un joli pincement au cœur en découvrant une bonne chronique de l’album « AddictionS », de Satan Jokers, écrit et composé par Renaud Hantson et Laurent Karila, dans le nouveau numéro de bassiste magazine. Grâce à ce papier, la dernière soirée de l’année eut la saveur d’une gorgée de Champagne.

Mais voilà que 2012 démarre en trombe.

Avant d’évoquer concrètement ce qui m’occupera au cours des 366 prochains jours, j’aimerais jouer à un petit jeu. Quoi de plus amusant que de débuter une nouvelle année légèrement, avec un brin d’insouciance, de futilité, voire même d’innocence.

Nous avons tous été assommés, ces dernières semaines par tout un tas de rétrospectives, nous ressassant les succès des uns et surtout les déboires des autres. Et si, on s’amusait à faire un peu d’anticipation pour 2012 ? Que pourrait-il bien se passer dans les mois à venir ? Je vais en bon devin, vous livrer ma vision des grands évènements qui marqueront cette année.

Suite au rachat d’EMI par Universal, de nombreux artistes se retrouveront sans contrat ! En effet, il n’est pas logique pour une entreprise de conserver des produits identiques. On peut travailler dans l’artistique, mais tout de même avoir une belle vision capitaliste du rendement d’un chanteur ! Si tu doublonnes avec une autre référence de notre catalogue et que tu rapportes moins, on t’invitera à aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte et les contrats plus juteux.

Si la HADOPI ne décède pas prématurément, en passant l’arme à gauche, soyons certain qu’elle enverra ses premiers hommes, chercher manu militari, les terribles resquilleurs du net qui auront eu l’outrecuidance de télécharger le dernier album de Patrick Bruel, parce que ceux qui pillent Lady Gaga ou les Strokes, savent comment faire pour se dissimuler derrière des adresses IP n’appartenant à personne ou renvoyant sur des serveurs fantômes. Des drames familiaux vont se jouer dans les cuisines de pavillons de banlieue, lorsque des parents découvriront deux gendarmes embarquer des enfants, pourtant si sages habituellement et l’ordinateur criminel, chargé à bloc de toute la discographie des 2 be 3. Espérons que la maréchaussée n’aura pas à écouter tous les titres conservés sur disque dur, car des dépressions nerveuses pourraient se déclarer.

Johnny Hallyday chantera bien en juin au stade de France. A moins que, à moins que…

Nous verrons fondre, comme neige au soleil, les rayons disques, dans certains magasins dits spécialisés. Il se pourrait bien que ceux-ci disparaissent totalement, tels que nous les connaissons, à l’horizon 2013. On ne sait pas encore ce qui les remplacera…Il paraît que l’avenir se trouve dans la création de jeux vidéo, que ce secteur aura de plus en plus besoin de compositeurs. Bientôt pour découvrir le dernier Metallica, il faudra chausser des lunettes 3D et piloter, sans se prendre un mur, une grosse cylindrée.

Carla Bruni enregistrera un nouvel album, si l’activité de son mari le lui permet…

De nouvelles règles seront imposées aux diffuseurs de musique, afin de mettre davantage en avant les créations françaises. Peut-être même que l’on interdira de playlister plus de 8 fois par jour un même titre ! Alors là, ce serait pour le coup une vraie révolution ! !

Le carton de l’année 2012 sera un album de reprises ! ! On ne sait pas encore lequel, mais lorsque l’on voit le palmarès de 2011, on se dit qu’après Nolwenn Leroy et Les prêtres, tout est envisageable. Ils ne sont pas nés les artistes qui réaliseront des scores de ventes aussi importants avec des titres originaux. D’ailleurs y en aura-t-il encore ?

Christophe Hondelatte n’enregistrera pas un second album.

Je vous donne, d’ores et déjà, rendez-vous début 2013, afin de voir si je suis plus fort qu’Elisabeth Tessier, au jeu des prévisions sans intérêt.

Je vous souhaite, plus sérieusement, plein de succès pour cette nouvelle année.

Bonne semaine.

Olivier

lundi 21 mars 2011

The times they are A-changin' ! !

The times they are A-changin' ! !

ou

Christophe Willem passe de la tortue du succès, au lièvre de l'audimat !

Chers amis,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier des nombreux messages de soutien et d'encouragement reçus ces derniers jours, suite à la mise en ligne des premiers podcasts. A priori cette version audio de mes chroniques vous plaît. J'en suis heureux.

Je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Ainsi nous serons en contact direct et plus aucune information ne vous échappera.

Cette semaine, un fait a retenu tout particulièrement mon attention. Sur M6 était diffusée en prime time, la première émission du célèbre jeu « X factor ». Sur le même principe que tous ses cousins germains : « Nouvelle Star », « Pop Star », « Incroyable talent » et j'en passe, la chaîne donne une chance à d'illustres inconnus de devenir la star de demain.

Comme nous le savons tous, le radio crochet existe depuis que la radio est radio et le télé crochet idem. Donc sur ce point aucun commentaire. Laissons la jeunesse rêver à un futur merveilleux fait de strass, de paillettes, de dépression nerveuse et puis enfin d'oubli...

Je dois avouer que je n'ai regardé que quelques minutes ce programme. Tout de même, deux point m'ont fait réagir.

Une gentille et dynamique octogénaire se présente sur le plateau et d'une jolie voix douce interprète : « Mon amant de Saint-Jean ». Ovation, public debout, émotion sincère dans les jugements du jury et cette petite remarque d'Henri Padovani « Simone, c'est très bien, mais je ne crois pas que cela corresponde vraiment à ce que nous recherchons. Nous voulons la star de demain ». Simone s'en moque pas mal, elle est surtout contente d'avoir chanté devant des millions de téléspectateurs, c'est tout.

Oui, mais qui se trouve juste à coté du fondateur du groupe Police ? Christophe Willem ! Ce chanteur talentueux a lui-même remporté un jeu télévisé, il y a cinq ans. A cette époque, il était donné comme la nouvelle référence en terme de variété, avec des capacités vocales exceptionnelles, etc, etc...

Je l'ai vu en concert et effectivement, même avec un manque de répertoire certain, sa prestation fut bluffante.

Aujourd'hui, après un deuxième album bien en dessous du succès de son premier opus, nous retrouvons notre nouvelle star, dans un jury de programme télé !

Est-ce que cela voudrait dire que de nos jours être une vedette signifie être vu le plus possible, quel que soit le créneau de diffusion ? Y compris là où on ne vous attend pas ! Je me pose la question. Pourquoi ce garçon, qui a beaucoup de talent, passe finalement plus de temps à donner un avis sur des prestations de chanteurs qui demain auront disparu, plutôt que d'aller sur les routes, faire son métier !

Aurions-nous vu, il y a vingt ans en arrière Patrick Bruel, au moment de l'explosion de sa carrière de chanteur, participer pendant de longs mois à une émission de télé ? Je ne le crois pas. A cette époque, il était plus important de vendre des disques, donc de faire de la scène et de participer aux émissions musicales. Aujourd'hui, il est vrai, on ne vend plus de CD et il n'y a presque plus d'émissions musicales. Pour rester dans l'esprit des « consommateurs », ils faut donc être présent, de toutes les façons !

Fabien Lecoeuvre me confiait un jour que si on lui parlait d'un rôle, dans un téléfilm ou une pièce de théâtre, pour un artiste avec qui il travaille et que celui-ci corresponde à cet emploi, il ferait en sorte que le chanteur accepte. Ne négliger aucune piste, aucune voie, me dit-il.

Le chanteur de l'an 2011 doit être polymorphe. Bien entendu son fond de commerce reste la chanson, mais il doit être en mesure de savoir faire bien d'autres choses.

Si jamais le succès vient à chatouiller votre notoriété, n'hésitez surtout pas à dire que vous savez aussi très bien faire la cuisine ou planter un clou. A défaut de disque d'or, on vous remettra un disque à poncer et vous côtoierez Valérie Damidot. Votre clou lui sera de girofle et vous ferez partie du jury de Master chef !

Bonne semaine.

Olivier